Submit feedback

Espace Membre

Logo du site

Le Laboratoire - Réseau experts OEC

 

Le réseau d’experts missionnés par l’Office de l’Environnement de la Corse regroupe des compétences pluridisciplinaires et complémentaires qui sont par ailleurs mobilisées par l’OEC en tant qu’experts, dans le dispositif de valorisation « Sentiers du patrimoine ».
On retrouve dans ce laboratoire :

Le fonctionnement interne :

Le laboratoire s’est organisé selon une répartition des tâches préétablies de façon à valoriser chaque domaine d’expertise et optimiser le temps de programmation. Cette répartition des tâches complémentaires implique néanmoins, un processus de concertation, d’échanges et de réflexion autour des problématiques à traiter et des calendriers de mise en œuvre. Les membres du laboratoire ont acquis depuis quelques années des habitudes de travail en commun et une bonne connaissance du territoire, ce qui favorise l’émulation, les synergies et l’opérabilité des actions engagées sur le terrain.

Les thématiques développées :

Les thématiques sur lesquelles sont axées les activités du laboratoire permettent d’éclairer les liens entre culture et développement (visibilité des territoire/attractivité/dynamisme) ainsi que les liens entre accès à la culture et attachement au territoire (culture locale/tradition/savoir-faire/savoir-être/prise de conscience des richesses locales/rapport à une identité) ou encore, les liens entre culture et agriculture (culture et ruralité/culture de la ruralité/ culture des cultures). Les débats, études et projets menés autour de ces thèmes cherchent à définir et engager un processus de valorisation du patrimoine matériel et immatériel commun et garantir l’accès le plus large possible aux ressources locales. L’accessibilité aux territoires et au patrimoine se présente ainsi comme la trame commune et transversale à l’ensemble de ces thématiques.

Les axes de travail privilégiés :

Le laboratoire réfléchit essentiellement sur la nature des aménagements publics à réaliser en vue de la valorisation des espaces, aux actions de sensibilisation et de promotion à définir pour faire vivre les projets et les territoires. Il s’interroge notamment sur les techniques à employer dans les opérations de restauration ou de promotion du patrimoine. Il travaille également sur les modalités de mise en œuvre de différents processus participatifs (chantiers de formation, débats, forum, etc)

Démarche engagée dans les territoires :

Le laboratoire a mis en place une démarche proactive impliquant l’ensemble des acteurs locaux. L’intérêt est de faciliter la prise de parole, de favoriser les échanges de points de vue et les différentes aspirations que suscitent le territoire et les projets envisagés. Cette démarche permet de communiquer le territoire, soit les problématiques et les enjeux qu’il recouvre. Il s’agit donc bien d’une optique d’information et de sensibilisation. La démarche proactive présente entre autre avantage, celui de transmettre les connaissances et les savoir-faire entre professionnels, générations voire même entre territoires. Elle induit la mise en place d’ateliers participatifs, des journées « conférences » sur les thèmes du développement rural, du tourisme durable et de la valorisation du patrimoine. Des réunions techniques sont également organisées, regroupant experts et décideurs locaux. Elle donne également lieu à des journées de formations placées sous l’intitulé « chantiers du patrimoine ».

Les activités :

Dans le cadre des activités ACCESSIT, des bases de données sont réalisées. Elles prennent la forme de reportages photographiques, d’inventaires et de diagnostics. Il s’agit d’outils nécessaires à une bonne connaissance du territoire. L’intérêt est d’identifier les enjeux auxquels les territoires sont confrontés de façon à ce que les projets mis en œuvre soient acceptés par la population et perçu comme outils de développement. Des actions d’animations et de sensibilisation sont également entreprises. Des ateliers participatifs ou des chantiers expérimentaux sont organisés et cherchent à associer les populations locales. Dans le même temps, la promotion des projets se fait par le biais de publications ou encore de « journées conférences » réunissant acteurs locaux, experts et institutionnels. L’intérêt est de favoriser les échanges entre professionnels, entre territoires mais aussi de mettre en avant les initiatives en faveur du développement. La communication occupe une grande place dans les activités du laboratoire dans le but de communiquer sur les territoires, sur les projets et sur le dynamisme des acteurs locaux. Pour ce faire, des plaquettes d’information, des fiches techniques, des fiches histoire, les compilations de travaux, et des études comme des guides méthodologiques, des répertoires de bonnes pratiques sont réalisés. Des actions plus innovantes sont dans le même temps mises en œuvre. Il est en effet question de promouvoir les territoires à travers la réalisation de visites virtuelles et le développement de dispositifs d’aide à la visite des sites (aménagements des cheminements, mise en scène des éléments remarquables, dispositifs interactifs (bornes, QR codes), site Internet).
 

  • Retour
  • Format imprimable